Théophile Marcelin


2781 votes historiques

1084 votes
Âge : 33 ans
Localisation : ST OUEN (93) , France
Profession : Artiste

Centres d'intérêts

FOOTBALL MUSIQUE MODE VOYAGES ECRITURE

Loisirs

SPORT PROMENADE LECTURE JEUX DE SOCIÉTÉ

Dernières lectures

CANDIDE de Voltaire L'ANGOISSE DU GARDIEN DE BUT AU MOMENT DU PENALTY de Peter Handke PARFUMS D'ÉTÉ de Dominique Sylvain

Divers

Premier ouvrage: SUR LE TERRAIN COMME DANS LA VIE Deuxième ouvrage: LES ARTICLES de Théo

Biographie

Théo a 27 ans, vit en banlieue parisienne mais vient de la Normandie, plus précisément à Caen où il a fait toutes ses classes. Issu du milieu du football, il intègre le centre de formation du Stade Malherbe de Caen à l’âge de 12 ans. Il suit en parallèle une section sportive scolaire au collège et au lycée. Bien plus à l’aise sur les terrains qu’en salle de classe, Théo requiert tout de même de réelles capacités en Français, doué en orthographe et dissertation malgré son manque de goût pour la lecture. Actuellement en recherche de formation pour être éducateur de jeunes footballeurs, il publie courant le mois de décembre 2013 deux ouvrages aux éditions Edilivre. Le premier est un recueil de nouvelles poétiques s’intitulant LES ARTICLES de Théo, le second livre est un roman de type autobiographique ayant pour titre SUR LE TERRAIN COMME DANS LA VIE.
Passionné par les arts urbains, la musique, la mode, et les voyages, Théo est aujourd’hui partagé entre ses projets sportifs et littéraire. Il n’a pas encore 30 ans qu’il compte publier un 3 ème livre d’ici quelques années se laissant le temps de promouvoir au mieux ses deux premiers livres.

Motivations

Jeune auteur passionné d'écriture venant de publier deux livres fin 2013, cherche à évoluer dans le milieu littéraire par des rencontres avec auteurs, éditeurs et agence de communication. L'académie Balzac serait une réelle opportunité pour découvrir, partager, relever le défi et faire valoir tout son talent. Ses ouvrages ont de quoi séduire le comité de lecture avec un style unique pouvant changer la mentalité disant que les footballeurs sont bêtes comme leur pied. Sans avoir fait de grandes études et à peine le niveau bac, ses écrits aux langages modernes et soutenus, sa personnalité, son originalité, font de lui un candidat sérieux parmi les futurs élus du château.

Photo(s)


Livre(s)

LES ARTICLES de Théo
0 vote
Théophile Marcelin
Catégorie /
Autres
SUR LE TERRAIN COMME DANS LA VIE
0 vote
Théophile Marcelin
Catégorie /
Biographie, Autobiographie, Témoignage

Mes défis

Défi auteur n°1 : L’Écriture sans verbes

APOLLYON

10ème soirée privée ce soir à l’APOLLYON une discothèque dans le 6ème arrondissement lyonnais maintenant célèbre pour son univers libertin et échangiste. Un évènement de fin de semaine du vendredi au dimanche de 21h à 5h du matin. Le rendez-vous coquin des couples et célibataires en quête de plaisir, de détente, de relaxation, d’apaisement, de désir, de découverte. La deuxième ville française orpheline de ce genre d’ambiance, en retard sur la capitale parisienne, mais comptant dorénavant sa nouvelle attraction…
Écrit le 13 mai 2014
0 vote

Défi auteur n°2 : « Do you speak encore français ? »

À LA GRAFFEUSE

Lors d'un spectacle d'art urbain à Paris, Stepphy fait la rencontre de Oghey et Elton, deux danseurs jamaïcains, venus de Londres tout comme elle. L'événement a lieu au parc des expositions durant tout un WENDIQUE (weekend). Stepphy est artiste-peintre et graffeuse. Elle dessine et expose ses oeuvres dans un AUPIET (stand) qui attire la foule notamment les deux danseurs de À CHIPPER À CHOPPER (hiphop). Le soleil manque sur Paris, le ciel est gris. Stepphy apporte un peu de couleurs aux nombreux…
Écrit le 5 juillet 2014
0 vote

Défi auteur n°3 : Je ne conclus pas, je termine !

FAUTE AUX SOUVENIRS (suite et fin)

Son cas ne cesse de s'aggraver. Elle se décompose au fil du temps. Durant cette semaine noire, chaque soir après les cours, Éloïse lui rendait une visite qui ne dépassait pas une demi heure. Elle en avait besoin. Contrairement à sa colocataire, elle n'est pas à plaindre mais se retrouver brusquement seule dans leur trois pièces la perturbe un peu, mais là n'est pas la question... Qui peut se sentir plus seule qu'une personne atteinte du syndrome de l'immunodéficience acquise? La question est là!…
Écrit le 6 août 2014
0 vote

Mes récits

Article : FACULTÉ DE L’ÊTRE MODERNE

Chacune de mes traces écrites montrent une trace habilité.
Écrit le 8 octobre 2014
3 votes

Article : L’OPTIMISTE

Il est bon de croire en la victoire après une nouvelle défaite C’est ce sentiment d’espoir qui aide à relever la tête Comme faire face à son miroir après un lendemain de fête Il faut voir le visage du personnage que l’on reflète La mémoire n’effacera pas toutes ces choses que l’on rejette Seul le courage accepte les erreurs que l’on regrette Théophile Marcelin TEHE
Écrit le 8 octobre 2014
4 votes

Article : LA CAMPEUSE

La journée s’annonçait épatante Un ciel bleu et sa lueur éclatante Du kayak au programme pour une débutante Longtemps hésitante mais cette fois ci partante Et comme par hasard à 11h pétante Soudaine arrivée d’une grisaille inquiétante Installe le doute dans la tête de notre dilettante Pour son petit moment de détente Freinée par cette grisaille montante Elle ne veut pas pagayer sous une pluie battante Des nuages, de fines gouttes, elle est dans l’attente Et une terrible averse l’oblige à rester sous sa…
Écrit le 8 octobre 2014
2 votes

Article : SOUFFLE DE VIVRE

Vivre est une bouffée d’oxygène Quoi donc de plus important Que de profiter du phénomène En prenant l’air du temps Théophile Marcelin TEHE
Écrit le 8 octobre 2014
3 votes

Article : LA GUERRE & LA PAIX

La guerre aura vu Ses plus grands militaires Abattre l’humilité Sans parents de ses terres La paix aura vu Ses plus grands militants Se faire humilier Mourir par milliers La guerre n’aura vu Ses plus grands militaires Face à l’hostilité Mettre genou à terre La paix n’aura vu Ses plus grands militants Malgré la misère Se taire pour OTAN Théophile Marcelin TEHE
Écrit le 8 octobre 2014
3 votes

Article : LES DÉCIBELS DE LA COLÈRE

Ça arrive à tout le monde de se mettre sur les nerfs Parfois même jusqu’au sang qui bout dans les artères Si les mots qui nous échappent n’apaisent pas notre colère C’est que l’on parle dans le vent autant sortir prendre l’air Théophile Marcelin TEHE
Écrit le 8 octobre 2014
5 votes

Article : LA TOUR FL

En terme de charme Aucun équivalent à Panam La Dame de Fer est notre dame Elle a un sacré coeur C’est certainement la meilleure Elle ne porte pas de tunique Elle est juste unique Toujours une robe de fête La nuit quand elle s’apprête Et elle est magnifique Théophile Marcelin TEHE
Écrit le 8 octobre 2014
3 votes

Article : Ô FEMME NOIRE

Ô femme noire Tu rejettes ton côté naturel Pour mieux te sentir dans ta peau Parce que les blanches seraient plus belles Ça c’est complètement faux Ô femme noire Tu te tisses des mèches artificielles Parfois jusqu’au bas du dos C’est ton plaisir personnel Qui selon toi masque un défaut Ô femme noire Je ne cherche pas de poux Dans tes cheveux crépus Une chose me consterne je t’avoue C’est ce besoin de superflu Ô femme noire Laisse les crèmes éclaircissantes Loin de ta peau d’ébène Tu es déjà si…
Écrit le 8 octobre 2014
6 votes

Article : CHAPEAU MESSIEURS !

Ils sont tous aussi charmants les uns que les autres ; victimes de mes mots, ils s’habillent selon ma mode. De gentilshommes bien présentables, flânant dans les beaux lieux et la banlieue de la littérature, faisant du charme à la poésie française mais peut être un peu sûrs d’eux parce qu’ils ont fière allure. Ils avancent dans le temps, gagnant en modernité, sans pour autant perdre les vraies valeurs d’autrefois, avec des thèses et morales philosophiques qu’ils défendent comme des penseurs de qualité.…
Écrit le 8 octobre 2014
2 votes

Article : ACADÉMIE BALZAC 2014

L’expérience va nous servir Peut être un livre sur un plateau Embarqués dans ce navire C’est la cerise sur le gâteau Pour le meilleur et le pire Nous sommes sur le même bateau Personne ne pourra nous nuire Même un vampire dans le château Théophile Marcelin TEHE
Écrit le 8 octobre 2014
5 votes

Article : LES POÈTES

Ils font semblants d’être heureux Malgré vos plus beaux sourires Voilà le plus grand des aveux Qu’ils n’osent pas vraiment vous dire La solitude est le seul témoin Voyant l’écriture comme un besoin Avec l’habitude et le manque Comme on jauge un niveau d’encre Une vie en ternes couleurs Soucis, peines et douleurs Ils supportent parfois le pire qui leur inspire Des choses meilleures Ils font semblants d’être heureux Mais n’oseront jamais vous le dire Ils ont des soupirs dans les yeux Que vous ne…
Écrit le 8 octobre 2014
7 votes

Article : INSTANT ANIMAL

La voyant rugir à chaque fois qu’il s’approche d’elle comme une femelle ayant le mâle en elle, il devrait se demander s’ils sont vraiment félins pour l’autre... Théophile Marcelin TEHE
Écrit le 9 octobre 2014
1 vote

Article : MUSE ORIENTALE

(texte purement improvisé durant une conversation) Je te cherche dans un lieu sacré à l’architecture arabe Je t’aperçois tu es ... Radieuse celle qui me manquait Je me plonge dans ton regard Je ferme les yeux ... Puis tu disparais Je grimace comme un enfant Qui cherche sa maman dans un Supermarché Tu arrives derrière moi Je te sens tu es celle... Qu’il me fallait Je fais face la couleur olive Autour de tes pupilles Noires Tu m’intimides je n’emets plus aucun Battements de…
Écrit le 9 octobre 2014
2 votes

Article : LA VALEUR N’ATTEND PAS LE NOMBRE DES ANNÉES

Comme un inculte dans une oeuvre culte Je sens une réticence quand on me consulte Ne pas le prendre comme une insulte C’est déjà devenir adulte Théophile Marcelin TEHE
Écrit le 9 octobre 2014
4 votes

Article : COLLÈGUES SERRÉS

On se rendait pas compte de ce qu’on faisait Tu me disais souvent > On prenait plaisir parce qu’on osait Jusqu’à se cacher et jouer au plus malin Désormais nous ne sommes plus collègues À croire que cela ne te manque pas Mais quelqu’un m’a dit que t’étais trop Et ça depuis que je ne suis plus là Je suis resté en contact avec toi Parce que je songe à nos retrouvailles M’étant promis de revenir avec joie Vers cette fille embrassée sur le lieu de travail Ces souvenirs ne te laissent pas de…
Écrit le 9 octobre 2014
2 votes

Article : LE DERNIER SMS

À l’heure de te laisser Pour que le désir apparaisse Je t’écris une caresse Rien que par la pensée Sans pouvoir me rapprocher Je t’envoie cette tendresse Pour que tout en finesse Mes mots puissent te toucher Théophile Marcelin TEHE
Écrit le 9 octobre 2014
4 votes

Article : ENTRETIEN AVEC UN SANS ABRI

*Dans quelles circonstances vous êtes-vous retrouvé dans la rue ? J’étais locataire d’un petit appartement de deux pièces où je me suis fait expulsé par la responsable de l’agence et les huissiers de justice. *Quelle était la cause de cette expulsion ? Loyers impayés ! C’est vrai que j’avais plus de 10 mois de retard mais après avoir perdu mon travail je ne pouvais plus faire. ça me pendait au nez ; j’étais même très angoissé à l’idée d’aller récupérer le courrier dans ma boîte à lettres. *Dans quoi…
Écrit le 10 octobre 2014
1 vote

Article : FRENCH KISS

Écrire sur le baiser français Dans la langue de Shakespeare C’est de l’amour qui respire Grâce aux rimes embrassées Comme les portes d’un empire D’après nos amis les anglais Disant que les lèvres étaient Les gardiennes de nos soupirs Théophile Marcelin TEHE
Écrit le 10 octobre 2014
0 vote

Article : MAIS OUI JE SUIS NOIR....

Je suis un africain qui aime la langue française mais surtout un africain fier de lettres. Théophile Marcelin TEHE
Écrit le 10 octobre 2014
3 votes

Article : MAIS OÙ ÉTAIT CHARLY ?

Un samedi soir à l’allure festive a rassemblé les 5 meilleurs amis du monde pour partager en l’espace d’une même nuit, de drôles instants marqués par une improvisation de toute beauté. La fatigue a eu raison de Charly et Mehdi qui peu après minuit, dormaient d’un sommeil de plomb sur le confortable canapé de cuir blanc de Giovanni. Ce n’est que tardivement que Kévin a rejoint ses camarades. Fraîchement sorti du boulot, l’équipe n’attendait que lui pour commencer à dîner. Les heures de travail de la…
Écrit le 10 octobre 2014
4 votes

Article : BAC TOUS COOL

Nous, nous étions la jeunesse anti système scolaire Nous nous préparions pour la rentrée à l’école buissonnière Dès le cour préparatoire, l’avenir aussi sombre que le tableau noir Nous promettait peu de diplômes et aucune échappatoire Les moins courageux ou plutôt ceux qui ne voulaient rien savoir Sont partis beaucoup plus tôt bien avant l’âge obligatoire Théophile Marcelin TEHE
Écrit le 11 octobre 2014
0 vote

Article : PARFUMS & PLAISIRS D’UNE CRÈME GLACEE

CARAMELLE a présenté à son amie VANILLE Son petit ami CHOCOLAT Ça aurait pu être une soirée entre filles Si ce dernier se serait rendu chez son pote NOUGAT Mais celui-ci est en tête à tête avec MYRTILLE Espérant concrétiser cette fois C’est à cause d’eux que MIEL a annulé le jeu de quilles Tous ensemble au bowling remettant la partie à une prochaine fois CHOCOLAT appelle MIEL pour qu’il rejoigne la famille Car VANILLE risque de tenir la chandelle s’il ne reste que tous les trois La copine de CARAMELLE…
Écrit le 11 octobre 2014
1 vote

Article : PAROLE D’UN IMMIGRÉ

C’est aussi une question d’histoire, lorsqu’un immigré venu de Côte d’ivoire, choisit de s’installer sur le territoire du pays qui l’a colonisé. Se disant que s’ils ont bonne mémoire, ils se souviendront avoir exploité durant plusieurs années un peuple noir qui n’avait pourtant rien demandé. Dans l’espoir de voir que les mentalités ont changé, il se présente comme homme de savoir parlant bien le français, en exposant ses qualités à faire valoir et à ne pas négliger. Il est prêt à travailler mettant sa…
Écrit le 11 octobre 2014
5 votes

Article : LES DERNIERS SERONT LES PREMIERS

Les derniers seront les premiers dans l’Evangile selon St Mathieu. Voilà un enseignement sur lequel je me suis toujours appuyé grâce à l’éducation que ma mère m’a donné, et à force de l’avoir lu et entendu plusieurs fois quand j’étais un peu plus jeune. Cette réplique résonne dans ma tête encore aujourd’hui dans ma tête comme si une voix divine ne cessait de me le rappeler dans le petit bonhomme de chemin que je traverse depuis toutes ces années. Nous avons tous un idéal ; celui de progresser, d’évoluer, et…
Écrit le 12 octobre 2014
0 vote

Article : UNE BONNE APRÈS-MINUIT

Je suis un auteur qui trouve ses repères en écrivant la nuit, poursuivant même quand les yeux témoignent des premiers rayons du sommeil. Théophile Marcelin TEHE
Écrit le 14 octobre 2014
1 vote

Article : LE FOOT EST MORT CE SOIR

C’est une sale défaite ce soir Le génie a manqué à l’appel Peut être la nuit la plus noire Sans aucune étoile dans le ciel Moi je croyais en son pouvoir Tout comme son potentiel À trop penser à son histoire Il oublia l’essentiel Je n’ai cessé d’y croire L’entame a été cruelle Un choc qu’il m’a fallu voir Pire qu’une chute mortelle Le spectre des anciennes gloires Reste tout de même intemporel Le peuple risque d’en vouloir Aux joueurs non opérationnels Ils ont brisé leurs espoirs Et leurs rêves…
Écrit le 14 octobre 2014
4 votes

Article : EMBRASSE LA IDIOT

Une demoiselle peut devenir ta future compagne Une soirée où le tonnerre gronde dans le ciel Non pas après quelques coupes de champagne À la suite d’un beau dîner aux chandelles Plutôt en sortant du ciné si tu la raccompagnes Ne parlant que du film jusque devant chez elle Théophile Marcelin TEHE
Écrit le 14 octobre 2014
3 votes

Article : LISIBILITÉ

J’apporte à l’humanité, en toute humilité, une écriture en toute subtilité et des messages de toute utilité. Face à l’hostilité, ceux qui doutent de ma crédibilité, je prends l’entière responsabilité de leur offrir ma sensibilité. La tolérance, c’est accepter les différences et l’incompatibilité, et si on ne me laisse pas la possibilité de militer, je m’allierai avec les partisans de la susceptibilité ; ce serait dommage dans un pays où l’expression a gagné sa liberté. En décidant soudainement de m’arrêter, je…
Écrit le 18 octobre 2014
2 votes

Article anonyme : TANT QU’IL Y A DE LA VIE, IL Y A DU PROFIT

TANT QU’IL Y A DE LA VIE, IL Y ADU PROFIT ! À condition de garder son sang-froid. La tentation est parfois plus forte, mais il y a toujours mieux à gagner en ne succombant pas à la colère. Nous l’allons démontrer sans tarder ! Monsieur Pochevin est un homme bien, et il est obsédé par le bien des autres, surtout le mien. C’est pour ça qu’il veut « m’expulser » de la terre de France à tout prix. J’ai eu la chance de rencontrer monsieur Pochevin au quartier Latin où il vient de temps en temps…
Écrit le 19 octobre 2014
0 vote

Article : 12 JUILLET

L’étoile floquée sur le tissu au-dessus du coq aurait du être noire, ou beurre, sur un maillot éclatant d’un blanc qui frappe à l’oeil au beurre noir. Je ne crache pas sur la république, ses valeurs et couleurs, mais ce peuple qui a donné au pays l’une des plus grandes émotions de l’histoire, c’est la France des couleurs. Ce jour là, je n’étais qu’un benjamin, j’avais 11 ans et je m’en souviens, le racisme a été aboli dans l’esprit de tout un chacun même les plus chauvins. Un évènement marquant comme deux…
Écrit le 19 octobre 2014
1 vote

Article : LA LIBELLULE & LE PAPILLON

La libellule déterminé à vivre à l’ombre des ailes du papillon se fait des illusions car il ne peut rien pour elle pour la simple et bonne raison que bien qu’il soit fidèle ne vit même pas le temps d’une saison, son vivant n’est que pastel et préfère vivre loin d’elle, comprenez sa décision. Respecter ce choix, prendre sur soi, comme il se doit car si c’était MOI, je dirais à la libellule d’y mettre une croix car un papillon malgré qu’on l’aperçoit, c’est parce que le sort lui a tracé une drôle de voie que…
Écrit le 19 octobre 2014
2 votes

Article : LE CERF & LE VEAU

Le veau dit au cerf : Je ne suis pas sot Malgré que l’on est clôturé mon espace vert Je sais où trouver de l’eau Le cerf répond au veau : Accompagne moi à la rivière Le breuvage est mieux que celui de ton ruisseau Le veau lui réplique : À t’écouter c’est comme si tu voulais m’offrir de l’eau minérale dans un verre Le cerf reprend lui disant : En me suivant tu te rendras compte que c’est de l’eau sale que ton éleveur te donne dans un seau Le cerf persévère et le veau perd ses mots. Le veau se demande…
Écrit le 19 octobre 2014
0 vote