À LA GRAFFEUSE


Lors d’un spectacle d’art urbain à Paris, Stepphy fait la rencontre de Oghey et Elton, deux danseurs jamaïcains, venus de Londres tout comme elle. L’événement a lieu au parc des expositions durant tout un WENDIQUE (weekend). Stepphy est artiste-peintre et graffeuse. Elle dessine et expose ses oeuvres dans un AUPIET (stand) qui attire la foule notamment les deux danseurs de À CHIPPER À CHOPPER (hiphop). Le soleil manque sur Paris, le ciel est gris. Stepphy apporte un peu de couleurs aux nombreux spectateurs. Oghey et Elton sont enchantés par les tableaux réalisés, par la présentation murale qu’elle achève aux yeux de tous, et de voir tout ce talent chez une demoiselle. Ils sont sous le charme. La PYTASILTE (playlist) de rap new-yorkais qui ambiance le AUPIET (stand) leur apporte une touche d’enthousiasme. Elton entame une conversation avec Stepphy. Cette dernière s’ouvre au dialogue. Elle est ravie d’avoir à faire à un anglophone. Il lui précise qu’il vient de Londres avec son accolyte spécialement pour l’événement. Pour ne pas s’attirer davantage le regard du public français qui était là tout autour, Elton abrège la discussion et remet à Stepphy un CONVIVEUR (flyer) l’invitant au spectacle qu’ils feront le soir même avec Oghey sur la grande scène du parc des expositions. Un honneur cette reconnaissance ; et elle aime la danse. L’art est un échange qui aura toujours une place parce qu’il a quelque chose de grand dans un monde parfois si petit...


Publié le 5 juillet 2014

0 vote



L'auteur

Théophile Marcelin

Âge : 34 ans
Localisation : ST OUEN (93) , France
Profession : Artiste
Voir la fiche de l'auteur