Que tu es belle, liberté... !


Prévisualisez les 15 premières pages du livre

Vous pouvez télécharger l'extrait si vous rencontrez des difficultés pour le visionner en cliquant sur le lien ci-dessous.
Téléchargez l'extrait

0 vote
Dernière mise à jour le 3 avril 2016
Catégorie : Autres
Co-auteurs : collectif
Editeur : Poésies et Proses
Date de parution : 15 mars 2015
ISBN : 979-1094831-01-4
Résumé :

La liberté d’expression
La censure et la manipulation sont des sujets d’actualité car médiatisés et décriés par la suite. Pourtant à tous niveaux de la société la censure et la manipulation existent. Ignorances flagrantes, poudres aux yeux, esprits obturés et tous les autres stratagèmes utilisés pour censurer et manipuler.
Il était une fois un raconteur d’histoires qui n’est que le maillon d’une chaîne infinie de raconteurs d’histoires. Et la censure, il la connaît bien. D’abord son auto-censure. Ensuite celles des autres qui impérativement doivent faire taire le raconteur d’histoires. Non ! La censure est la cachette, l’effacement dans les mémoires de faits et de pensées inavouables. Une fois les raisons trouvées, quelles que soient la classe sociale, la culture, l’âge, la langue, l’époque se met en place la manipulation allant du déni au mensonge, de l’accusation aux menaces, des insultes à l’extrémité mortelle.
Si la censure et la manipulation sont des actes humains dictés par la prise de pouvoir et le regard des autres sur soi. L’auto-censure permet au contraire de respecter les autres, leurs idées, leurs cultures.
Le raconteur d’histoires, par son expérience de censuré, de manipulé pourrait raconter inénarrable. Il serait cru car la censure fait douter les esprits qui se posent des questions –et encore plus de doutes viennent à l’esprit si les manipulations viennent se greffer.
LA PEUR DES CENSEURS, DES MANIPULATEURS : PERDRE LE POUVOIR SUR LES ESPRITS.
Quand à l’auto-censure, elle se met en place grâce aux réflexions et à la tolérance. A ce moment-là nait le respect de l’autre et al volonté intrinsèque de ne pas blesser.
Mais si vous demandez au raconteur d’histoires si la liberté d’expression est juste. Il vous répondrait sans hésiter « OUI » car c’est le seul moyen actuellement pour décrier la censure et la manipulation.
© Krystin Vesterälen - 22 janvier 2015

L'auteur

Krystin Vesterälen

Âge : 55 ans
Situation : Marié(e)
Localisation : Paris (75) , France
Profession : conteuse,auteur, formatri
Voir la fiche de l'auteur