L’enfant crocodile


Dans un village en Côte d’ivoire, vivaient Abi et Dramane. Abi était la fille du roi et Dramane le fils d’un grand guerrier.
Il y avait un marigot sacré pas loin du village, les habitants n’osaient y accéder. La jeune fille du roi curieuse, proposa à Dramane de s’y rendre. Le jeune garçon accepta la demande. Alors ils marchèrent pendant des heures et des heures sous le soleil chaud. Il y avait des grands arbres fruitiers et de belles fleurs. En chemin, ils découvrirent au loin le marigot. Heureux, ils se dépêchèrent d’atteindre le lieu. Les deux amis semblaient perplexe, de quoi avait peur les villageois ? Rien, il n’y avait rien !
Abi et Dramane jouaient pendant des heures sans prêter attention au temps. Il faisait de plus en plus tard et le soleil se couchait. Abi avoua qu’elle voulait rentrer, mais Dramane se sentait alaise. La fille du roi insista mais le jeune garçon se baigna dans le marigot. Elle le laissa en rentrant le plus vite possible car son père était peut-être furieux. Abi rentra seule et sans père était en colère. Les parents du jeune Dramane s’inquiétaient car leur fils n’était pas revenu.
Dix-ans s’écoulèrent et Abi devint la princesse du village. Elle pensait chaque jour à son ami Dramane. Les villageois disaient qu’il avait été enlevé par un esprit. La pauvre fille était meurtrie car elle n’avait jamais rien dit à personne concernant le marigot. Courageuse, elle décida de se rendre au marigot au couché du soleil. Elle s’y rendit et se posa près d’un buisson. Puis cinq minutes plus tard, elle remarqua un enfant sortir de l’eau sur le dos d’un crocodile. Surprise, elle se cacha et découvrit son ami d’enfance avec plusieurs crocodiles. Il n’avait pas changé puisqu’il resta le jeune garçon d’autrefois. Le cœur d’Abi battait sans répit et ses larmes coulaient à flot. Lorsque la nuit pointa le bout de son nez, le jeune petit Dramane se transforma en crocodile et s’engouffra dans les profondeurs du marigot.

Abi savait maintenant pourquoi les villageois n’osaient pas pénétrer le marigot : il était sacré et gardé par les crocodiles.


Publié le 10 octobre 2014

6 votes



L'auteur