Maux Croisés


- Bonjour Paquerette, un mot, un seul !
- Quel mot, bourgeon ?
- Un mot de cinq lettres, solaire, un mot-joie, bien romantique, très rassurant.
- Un mot-mensonge ?
- Pourquoi mensonge, fleurette ?
Silence
- Depuis trois mois, quand même, dans le brouillard électronique, toi sur la tablette, moi derrière mon Iphone, des jeux, de la tendresse, de l’absence, du manque… Tout ce temps passé… Toujours sceptique ?
- un mot d’accord mais pas un verbe, monsieur-la-langue-bien-pendue.
- Moi ? Verbeux ?
- Toi mec, toi chasseur, moi fille, moi proie.
- Non primevère. Tous les jours, toutes nuits, toutes les insomnies. Et les matins pâles et les soirées mauves. Sur mon clavier, dans mes rêves, à chaque seconde écoulée. Une fille drôle, mystérieuse, avec un grand cabas de mélancolie… Cultivée, aussi. Juste un mot !
- Oubli ?
- Pas gentille, la marguerite…
- Pas « AMOUR », quand même ?
- Pourquoi pas ?
- Parce que pas aimable la fille du réseau social, physiquement pas vraiment aimable…
- Pourquoi ? Pas jolie ? Grosse ? Vieille ? Cellulite ? Bossue ? Contrefaite ? (Lol)
Silence
- Ohé !? Toi, vexée ? Petite pensée ? Toujours là ?
- Fille à roulettes. Très, très jolie, en haut. Très grands yeux bruns, longs cheveux auburns, attaches fines zé délicates, peau de satin, terre de Sienne pour le teint.
- Ouaaah ! Encore ! Encore !
- Deux pommes généreuses, aux pointes ocres, très fières. Une belle tête bien faite, raisonnablement pleine, sens de la conversation, quoi. Et l’humour oui. La fameuse politesse…
- Alors, joli petit narcisse ? Quel problème ?
- Fille à roulettes.
- Quoi à roulettes ? Quelles roulettes ? Rollerblade ?
- Plus de verbe, plus d’action, plus de jambes, plus de caresse, plus tout à fait femme, sorry monsieur Don Juan.
Silence
- Ohé du bateau ? Monsieur Don Juan, toujours là ?
- Fille à roulettes… Mais depuis quand ?
- A l’hosto depuis trois mois. Depuis toi. Fille virtuelle, fille d’écran, fille juste d’en haut. Pas fleur la nana, un peu légume, ça oui.
- Mais… Mais, comment ?
- Ah ça… Une fille, un vélo, le camion, l’envol, le saut de l’ange. Et voilà.
- Ton prénom, fleurette ?
- Fleur sans tige, monsieur le déçu.
- Non, non, ton vrai prénom. Pas d’avatar. Pas de mensonges, ton vrai toi.
Silence
- Please mon amie, ma belle, ma grande, ma princesse, mon intégrale…
- Sanglot.
- Por favor… Pour toi, pour moi, ton prénom…
- Violette.
- Moi Sylvestre. L’arbre, le grand arbre.
- Et maintenant, Sylvestre ?
- Maintenant ? Un mot de cinq lettres, ma belle.


Publié le 16 mai 2014

0 vote



L'auteur

Denis Parent

Âge : 66 ans
Situation : Célibataire
Localisation : Ajaccio (20) , France
Profession : Ecrivain, journaliste
Voir la fiche de l'auteur