FRANCOPHONIE


Riche emgaulepreinte (FRENCH TOUCH) posée sur la planète. Victoire sur la perfide Albion, ses anglicismes sacrilèges !
Art renouvelé, partagé des Belles lettres. Récompense, promesse, immense privilège : ces lectures dévorées d’aubes pâles en grands soirs avec ferveur, impatience, abandon dans des reposoirs !
Géant méli-mots-mélo (SCRABBLE) joué par les inoubliés : CEZAIRE SENGHOR FANON DJEBAR ROLIN DRISS CONFIANT MATELLUS CONDE DIB KATEB KAGAME GLISSANT CHAMOISEAU de l’Orient aux Amériques, d’Europe Centrale en Afrique.
Long panorail (TRAVELLING) d’un cinévoyage (ROAD MOVIE) tourné des Antilles au Maghreb, des côtes de l’Atlantique aux Iles du Pacifiques.
Vaste infinagora (OPEN SPACE) du français laboratoire, conservatoire, mémoire, vivant parloir, ou défouloir, d’une langue féconde pour poésie, gauloiserie, courtoisie, tragédie, plaisanterie, comédie, folie.
Contes, récits, fables, drames pour transmission jamais tarie. Parler des échanges, compromis, confidences ; l’écrit des odypéties (HAPPENING), des annales, de la truculence.
Honoré, Emile, Gustave, Marcel, leurs précurseurs, pairs, épigones, contemporains ; ceux du Quai Conti et des grands prix. Les discrets, humbles, obscurs, qui de l’égotictrace (PERSONNAL BRANDING) n’ont cure ! Snobant germanopratins, ipseréclame (HYPE), vélin.
Ils défendent d’"écrire de chic pas de rimer des alexandrins. Pratique parfois bancale du langage, ni verlan, argot ; du français à rafraichir, dégauchir, anoblir.


Publié le 31 juillet 2014

0 vote



L'auteur

Josseline COY

Âge : 68 ans
Situation : Célibataire
Localisation : LES PEINTURES (33) , France
Profession : animatrice socio-culturel
Voir la fiche de l'auteur