L' IRONIE IS FRENCHAIS (French)


Un jour des personnes décidèrent de réunir des auteurs que nous qualifierons de mi-amateurs.
Après avoir initié un défi sans verbes ils firent appel à Keith Spicer, ancien Commissaire aux langues du Canada pour nous demander de franciser trois mots.
Un vrai retour à origines ( COME BACK) pour une fofollette ( CREAZY) en mal d’espaces personnels ( FREE TIME)
Nous Français qui avons aidé l’Amérique à devenir indépendante voilà qu’un américanisé s’autorise à nous dicter notre parler, notre écrit.
Comment réussir à nous débarrasser de la langue de Shakespeare alors que notre monde via notre grenier de connaissances (COMPUTING) regorge de ces mots.
Faire de la résistance est voué à l’échec. Il est préférable de faire une alliance avec Rambo.
L’idée est excellente, j’y souscris volontiers.
Ne sachant pas comment aborder votre défi, j’ai choisi de le traiter ironiquement en respectant ce monsieur Keith Spicer.
Je demande au jury de ne pas juger mon ironie par vengeance de m’avoir fait plancher sur ce sujet, bien que ce soit la vérité cruelle d’un petit auteur amateur qui ne fait pas le poids contre les ténors à 20000 voix venues je ne sais de quelles origines.
J’ai ameuté, sermonné, toutes mes connaissances pour en arriver à un pénible 320 voix. Conclusion DEAR (hommi) Keith :
si tu pouvais m’offrir le pactole je te jure que je ferais attention dans l’avenir non pas à massacrer les mots anglais, ça c’est naturel, mais à les éviter.
Notre langue est si jolie.


Publié le 30 juillet 2014

0 vote



L'auteur

BRUNANDIERRE

Âge : 70 ans
Situation : Marié(e)
Localisation : LA BOLLENE VESUBIE (06) , France
Profession : RETRAITE
Voir la fiche de l'auteur