Oui-Oui et la prtie d'anglicismes


— Vas-y Zim, shoote !
L’arbitre, monsieur Antoine, siffle.
— Oui-oui, aujourd’hui, on doit dire « tire fort ton coup » (shoote).
— C’est trop long Monsieur, ça coupe le souffle.
— C’est comme ça Oui-Oui
— J’en ai ras les basquettes (baskets, avec idée plein les basques) moi de ces règles.
— Carton jaune. Un autre anglicisme et tu quittes le terrain.
La partie reprend. Oui-oui et Zim jouent contre Chatounette et Mirou. Pas question de perdre contre des filles.
Mirou fonce avec le ballon. Zim lui passe dans les pattes et la fait tomber dans la surface de réparation. Monsieur Antoine laisse jouer.
— Penalty, y’a penalty monsieur Antoine, proteste Chatounette.
Monsieur Antoine siffle !
— Non mademoiselle, je n’accorde pas le « bottobut » (penalty). Zim a joué le ballon.
— Vous n’êtes vraiment pas un gentleman, voilà tout.
— Carton jaune, il faut dire « un homondain » (gentleman).
— C’est ce que je disais, vous n’avez pas la classe britannique.
Finalement, avoir demandé à Monsieur Antoine d’arbitrer, ce n’était pas une bonne idée. Oui-oui trouve une solution
— Zim, Mirou et Chatounette, si nous allions danser le jerk chez Whizz ?
Monsieur Antoine branle du chef et en avale son sifflet à toute allure. La partie est perdue, irrémédiablement perdue.


Publié le 28 juillet 2014

0 vote



L'auteur

Fredleborgne

Âge : 56 ans
Situation : Marié(e)
Localisation : Niort (79) , France
Profession : Retraité
Voir la fiche de l'auteur