Vie nouvelle septembre 1981


Le drapeau américain claque sous les assauts du sirocco. Une chaleur sauvage me caresse le corps. J’attends l’automne, reine des saisons. Je redoute l’hiver, je songe au printemps, j’aime l’été.
La mer est basse, le week-end évadé, la foule disparue. J’ai rencontré les festivaliers, les films américains sont médiocres. La société française a changé de visage. La gauche est arrivée au pouvoir. Elle a fait sa séduviction. (story-telling)
Nostradamus prévoit la guerre, la fin de Paris. Le monde va éclater. L’ambassadeur de France se fait assassiner au Liban. Les capitalistes envoient leur fortune à l’étranger. Un enfant de Dieu me tend un voljet. (flyer)
Quelle utopie, c’est un mesleur (teaser), vous prêchez dans le désert.
Le bonheur est à vos portes hurle la nouvelle société, c’est un artijeu (pure player) pour la France répond l’opposition.
Je suis assis sur mon transat derrière mon parasol et je m’en moque. Je désire profiter de l’instant présent. Le zéphyr effleure ma peau, je jouis de ses assauts qui réchauffent mon âme. Le Phébus m’arrose de ses rayons diaphanes.
J’écris, je suis bien, je n’échappe plus à mon destin. Je vis la seconde présente, je regarde la vie. J’ignoblie (zappe) les quesponses. (interview)
Ma main, soudain, s’échappe. Un nouveau roman naît. Je suis dans un état second, je crée une vie nouvelle. Un stylo, du papier, je ne transternetrai (uploader) pas à mon éditeur !


Publié le 17 juillet 2014

0 vote



L'auteur

luc fortin

Âge : 68 ans
Localisation : Courbevoie (92) , France
Profession : Ecrivain
Voir la fiche de l'auteur