Shakespeare ou Balzac ?


Comment réagirait notre illustre Honoré de Balzac devant nos textes rédigés en franglais ? Incompréhension et déconvenue bien légitimes. Qu’à cela ne tienne ! Faisons-nous plaisir en restituant à notre belle langue ses lettres de noblesse.
En prélude à un concours littéraire d’envergure, le roman “Le père Goriot” sera toileposté sur différents réseaux sociaux et partagé grâce au promptexte. S’ensuivra une sélection de candidats choisis parmi les commentateurs. Sous la houlette d’un livrinstructeur, un oeuvrilège des textes empruntés à « La Comédie humaine » leur sera soumis et ils auront pour mission de lire trois“scènes”et d’interpréter l’œuvre balzacienne en rédigeant une critique littéraire en dix jours.
Face au détachement manifeste des jeunes pour la lecture et dans une volonté de pallier le marasme littéraire qui envahit de plus en plus nos écoles, il a été jugé opportun d’utiliser les programmes populaires de grande écoute, bien qu’ils soient souvent sujets à controverse afin de raviver l’intérêt de tous pour les romans de la littérature française trop souvent mis à l’index au profit des nouvelles technologies. Alors, à bon entendeur, le livre est loin d’être retrobranché. D’ailleurs, il suffit de se plonger dans l’univers de Balzac pour en être totalement convaincu !
toileposté : uploaded
promptexte : chat (compression des mots prompt et texte)
livrinstructeur : coach littéraire
un oeuvrilège : un best of (inspiré du mot florilège)
retrobranché : has been


Publié le 11 juillet 2014

0 vote



L'auteur

PASCALE MARIE QUIVIGER

Âge : 55 ans
Situation : Union libre
Localisation : TOULOUSE (31) , France
Profession : Auteur
Voir la fiche de l'auteur