Bienvenue dans l'univers féérique de la cupidité


Quel ennui…Condamné à écouter religieusement le discours sans haletance* d’un simple d’esprit à l’aspectitude* anachronique sous prétexte qu’il est chef de marquettique* Gingivite.J’imagine ce prof au supermarché,tracté par sa carriotte*,incliné devant les linéaires de son empire Gingivite.Il tend le bras vers ce qui lui a attiré l’œil en premier:ces emballotages* colorés,non parce que c’est de meilleure qualité mais parce qu’il a les moyens de se les payer:lessive en tablettes,gruyère en sachet firmaglissé*,mouchoirs parfumés à la menthe…
Le voilà le roi de l’arnaque collective,réduit au rang de son semblable:un simple acheteur.
A-t-il conscience que son panier qu’il remplit de dentifrice gingivite,il l’achète avec son salaire gingivite ?Embarqué dans son egodélire*,il ne travaille plus SUR des produits mais POUR des marques.
Il n’y a plus de vocation,plus de métier:Et sinon tu FAIS quoi dans la vie ?je SUIS CHEZ…Encore un qui se prostitue pour sa boîte.
Plutôt crever que de négliger les cultures au profit des segments de marché,les individus au profit des consommateurs,le libre-arbitre au profit du besoin…
L’éthique n’est plus une valeur mais une tendance,l’humanitaire n’est plus une vocation mais un nouveau créneau,le non lucratif un axe de communication.
Pas un supérieur hiérarchique ne me fera vendre de la gazobiberaille* aux pays qui manquent d’eau.
Bac plus 5 années de lavage de cerveau.
1.Suspense 2.Look 3.Marketing 4.Caddy 5.Packagings 6.Zippé 7.Trip 8.Soda


Publié le 11 juillet 2014

0 vote



L'auteur

Lea Golder

Âge : 39 ans
Situation : Célibataire
Localisation : Paris (75) , France
Profession : Finance et IT
Voir la fiche de l'auteur