Art con-temporain !


Un homme entre dans une galerie d’art, s’arrête devant une grande toile toute blanche avec une petite trace qui semble noire et se lance dans une longue diarrhée verbale :
- Quel bouleversant sentiment de la fragilité de l’être est exprimé par ce peintouillage (matte-painting) pseudo-classique qui surfe sur un paradoxal vent de modernisme et de réalité extra-temporelle ! Mais, admirez donc ce fabuleux coup de pinceau, du pur génie que d’éliminer toutes formes et toutes couleurs dans une neuronisation (brainstorming) nous ramenant vers un retour improbable dans l’enfer du chemin excentré ! Je finirai, au risque de paraître pédant, mais dans une pensée symbiotique et multilinéaire, par manifester une sensation de plénitude devant l’expression clairement affichée à travers cette toile d’une volonté de réhabiliter l’interface agnostique de la pensée universalo-contemporaine ! Permettez que je me portraitise (selfy) pour la postérité devant cet éclair divin... Et ce peintre, dans son immense grandeur, a même eu l’humilité de ne pas signer son œuvre !

Entre alors un homme, casquette vissée sur la tête, mégot éteint au coin des lèvres. Il ramasse la toile posée au sol et appelle son collègue :
« - Oh, bébère, va être furieux l’patron, y’a un oiseau qu’a chié d’ssus ! »


Publié le 7 juillet 2014

0 vote



L'auteur

YVES CORNUDET

Âge : 67 ans
Situation : Marié(e)
Localisation : VIDAUBAN (83) , France
Profession : kiné-ostéopathe, écrivain
Voir la fiche de l'auteur