gilbert vieillerobe


643 votes historiques

2 votes
Âge : 71 ans
Situation : Marié(e)
Localisation : BRIZON (74) , France
Profession : retraité

Centres d'intérêts

L'amitié: sortir, bricoler, ripailler, discuter, avec les nombreuses et nombreux amis proches ou éloignés. Tout ce qui tourne autour du voyage et des voyageurs; je suis un participant assidu du "Grand Bivouac" d'Albertville, et voyageur moi-même, à pied et en solitaire. Les réalisations artisanales traditionnelles des régions.

Loisirs

Randonnée en montagne, y compris haute montagne, été comme hiver, avec les amis du coin. Cinéma (je suis très bon public) Lectures et Voyages

Dernières lectures

Ces 3 dernières semaines: "Les folles aventures d'un explorateur de génie: Hubert Wilkins", de Simon Nasht. "Mali, ô Mali" d'Érik Orsenna. "La relieuse du gué" d'Anne Delaflotte Mehdevi. ainsi que des romans "régionalistes" dont, "L'écureuil des vignes" de Jean Anglade, "La chambre aux herbes" de Christine Muller, "Les roses de l'hiver" de Claude Vincent ....

Divers

Vous comprendrez peut-être encore mieux mon souhait de participer à cette aventure si je vous dis que je n'ai pas la télévision, que ce que j'entends des "télés réalités" m'exaspère, que je suis farouchement allergiques aux téléphones portables ainsi qu'aux " Twitter et autre Facebook" : vive la réalité des contacts physiques!

Biographie

De ma bien lointaine formation littéraire et philosophique, années 1966/1970, resurgit parfois des fulgurations, des thèmes, des idées, des styles, des souvenirs de textes forts qui m’incitent à reprendre moi-même un crayon de bois et des feuilles de brouillon où je jette avec gourmandise des histoires folles. Avoir été producteur de fruits et légumes pendant quinze ans aiguise l’appétit. Avoir ensuite commercialisé des produits alimentaires durant une autre quinzaine d’années entretient la gourmandise. Et que dire de mon dernier poste en tant que directeur d’un hôtel restaurant si ce n’est qu’il a confirmé que je suis un incorrigible épicurien, rabelaisien, hédoniste ! Maintenant retraité, habitant un petit village de Haute Savoie, j’ai la chance de pouvoir poursuivre sur cette lancée ....

Motivations

Je saute sur cette proposition de "L'académie de Balzac" car elle me rappelle deux manifestations auxquelles j'ai participé. D'abord le marathon d'écriture du festival d'Avignon en 1984: il s'agissait pour moi de rédiger un roman en 84 heures non-stop. Ce fut "les géants des Cévennes" (édition de la manufacture, Lyon). Puis les 88 heures de la création au Centre Balaxert de Genève en 1985, selon le même principe, où j'ai écrit "la greffe", roman non édité. Vous comprenez pourquoi ce genre de défi me parle et m'enthousiasme! Il me faut préciser que ces deux performances avaient lieu dans des galeries marchande de supermarché, sur un ring, et que nous étions une vingtaine de participants. J'en salive encore et me remémore souvent les belles rencontres et découvertes faites dans ces moments d'échanges exceptionnels. Je crois énormément en l'émulation qui jaillira d'un groupe de personnalités les plus diverses rassemblées ainsi autour d'un projet commun.

Photo(s)


Vidéo(s)

Vidéo d’une webcam datant du 7 mars 2014 16:27

OTZI REVIENT : depuis le temps qu’il est parti, n’a plus beaucoup d’ami, alors ....

Crédits : otzi vieillerobe

Publiée le 7 mars 2014

Vidéo d’une webcam datant du 19 mars 2014 15:28

OTZI vous offre un énorme cadeau !

Crédits : otzi vieillerobe

Publiée le 19 mars 2014

Académie Balzac - Vidéo de l’auteur otzi

Académie Balzac — Le premier défi littéraire en direct !

En savoir plus sur l’auteur : http://www.academiebalzac.fr/_otzi_.html

Crédits : otzi vieillerobe

Publiée le 5 avril 2014

Académie Balzac - Vidéo de l’auteur otzi

Académie Balzac — Le premier défi littéraire en direct !

En savoir plus sur l’auteur : http://www.academiebalzac.fr/_otzi_.html

Crédits : otzi vieillerobe

Publiée le 23 avril 2014

LE DANUBE

Après la traversée de la Sibérie et la rencontre du peuple Nénetz près du cercle Artique, la remontée du Rhône de la Camargue jusqu’à sa source dans les Alpes Suisse, Gilbert Vieillerobe a décidé de remonter le Danube. Près de 3000 kms à pied, 4 mois de voyage et la traversée de la Roumanie, Hongrie, Serbie, Slovaquie, Autriche amèneront Gilbert à la source du fleuve en Allemagne.

Crédits : Alain DUVAL

Publiée le 29 avril 2014

Livre(s)

En remontant le Rhône
0 vote
gilbert vieillerobe
Catégorie /
Sport, Tourisme, Loisir
Rats de marée
0 vote
gilbert vieillerobe
Catégorie /
Roman
La route de l’ambre bleu
0 vote
gilbert vieillerobe
Catégorie /
Roman

Mes défis