Martin Vern


9 votes historiques

1 vote
Âge : 54 ans
Situation : Marié(e)
Localisation : Fukuoka-Si (81) , Japon
Profession : Enseignant

Centres d'intérêts

L'état du monde. La prospective. Cette science-fiction véritable dans laquelle nous vivons tous les jours.

Loisirs

Écriture, lecture, sport, cuisine, vie de famille.

Dernières lectures

Pour les besoins de mon travail d'écriture, ces dernières années: relecture de Flaubert, Huxley, Asimov, Bradbury, Verne... Professionnellement, beaucoup d'essais (sociologie, économie, politique)

Divers

Comme dit plus haut, je vis au Japon. Ça donne une perspective différente sur le monde, c'est le moins qu'on puisse dire. Différente, pas forcément meilleure, ça non.

Biographie

Martin Vern a été caddyman, acteur, SDF, instituteur, secrétaire, éditeur, universitaire.
L’affaire Emma Bo, récit absolument authentique d’une femme en perdition, ça faisait vingt ans qu’il l’avait sur le cœur. Parfois, il se demande s’il avait le droit de rendre toute cette tragédie publique. Mais quoi qu’il fasse, il aurait fini par la sortir, cette épouvantable histoire.

Motivations

Je vis au Japon depuis près de vingt ans. J'avoue être assez loin de la scène littéraire française, je ne regarde pas la télé, je lis les journaux français uniquement en ligne. Cette année, cependant, grâce à Facebook et à l'amitié de nombreux auteurs, j'ai découvert la richesse du monde de l'autoédition français. J'ai également appris qu'il y avait de nombreux concours littéraires, et l'envie m'est venue d'y participer. J'ai écrit une nouvelle sans verbes et je tiens absolument à participer à votre concours. J'espère que ma candidature sera reçue à temps pour que je puisse le faire.

Livre(s)

Emma Bo, un remake
0 vote
Martin Vern
Catégorie /
Roman

Mes défis

Défi auteur n°1 : L’Écriture sans verbes

Yamato 2014

Cette nouvelle : une dyschronie. Toute ressemblance avec un Japon d’aujourd’hui, d’hier ou de demain – pure coïncidence. Première partie : surveillance 1952 : fin du Japon. Yamato, le nom ancien de l’empire, à nouveau sur les bannières. 1964 : les verbes, principaux supports des notions de hiérarchie et d’appartenance dans la langue japonaise, à l’index : décision de la bureaucratie. Plus qu’un seul groupe, la nation. Parfaite interchangeabilité des citoyens. Donc, suppression des notions millénaires…
Écrit le 20 juin 2014
1 vote