Léna Constantin


4 votes historiques

0 vote
Âge : 50 ans
Localisation : Taverny (95) , France
Profession : Comédienne, auteure

Centres d'intérêts

Ecriture, Cinéma, Télé, Photo, Théâtre... Tous les arts en général, et les artistes qui les pratiquent.

Loisirs

Mes centres d'intérêts ! Mais aussi le sport (le faire, pas le regarder), la cuisine (la manger, pas la faire), l'informatique, internet (pas que Facebook ! mais pour apprendre, comprendre, m'informer...), les longues discussions au téléphone entre ami(e)s...

Dernières lectures

"Et soudain tout change" Gilles Legardinier, "Conversations entre ciel et terre" Assia Gibirila. Je lis surtout les livres qu'on ne trouve pas en librairie. J'aime rencontrer les auteurs méconnus lors des salons littéraires. Dénicher des talents. Découvrir une personne à travers ses mots, car même dans une fiction, c'est une part de l'écrivain qui se révèle...

Divers

Cette « case » m’a fait l’effet du syndrome de la page blanche. J’ai hésité entre faire un copier-coller de la rubrique « divers » de mon CV : Permis de conduire, brevet de secouriste, etc. et un « j’aime/j’aime pas », avec une impression bizarre que je remplissais mon profil sur un site de rencontres. (Mince, j’ai gaffé !). Vous n’en saurez pas plus !

Biographie

Née en 1969 en Pologne, j’ai grandi à Paris et vis aujourd’hui dans le Val d’Oise.
Autodidacte, j’ai dirigé pendant dix ans une entreprise de bâtiment avec mon ex-mari, puis j’ai divorcé et décidé de changer de vie pour être comédienne.
J’écris depuis toujours ; enfin depuis l’âge auquel j’ai su. (Très tôt, en apprenant devant « Des chiffres et des lettres ».)
Toute petite, je passais de nombreuses heures enfermée dans ma chambre, avec pour seuls compagnons, mes feuilles et mes stylos.
D’un naturel craintif et timide, je préférais m’exprimer sur le papier plutôt que communiquer.
Il m’aura fallu près de 40 ans pour oser partager mes écrits. (Mieux vaut tard que jamais.)
En 2010 je publie un recueil de nouvelles « Rendez-vous Gare du Nord » paru aux Editions Edilivre.
Je découvre alors les salons littéraires et me livre avec plaisir aux séances de dédicaces en librairies, mais surtout à des moments de discussions passionnants avec les lecteurs. Des fragments de vies partagés ; furtifs, mais qui me laissent des souvenirs immuables.
Je veux désormais écrire pour les autres.
2012 donne naissance à mon premier roman « Fallait pas qu’il revienne » paru chez le même éditeur, ainsi qu’un pamphlet « Antisociale, Anticonformiste, Anarchiste, pas vous ? » aux éditions BoD.
En 2013, je me suis adonnée – et je dois le dire beaucoup amusée – à l’écriture d’un roman d’amour érotique (voire pornographique… oui, plutôt pornographique, mais « érotique » sonne plus convenable) « Jusqu’à en crever », qui paraîtra cette année.
Une de mes nouvelles fait également partie du recueil collectif publié par l’association que je dirige, à l’issue d’un concours que j’ai organisé en 2013.
Et je ne compte pas m’arrêter là...
Si mes premiers écrits sont en grande partie inspirés de ma vie, j’aspire aujourd’hui à m’évader au cœur d’univers que je ne vis pas. Vivre tous les bonheurs, sans limite… et vous les faire vivre.
Deux romans sont en préparation. Dans ma tête pour le moment, mais ils occupent déjà beaucoup de mon temps.
Si vous voulez en savoir plus sur mes activités, c’est par ici : www.lena-constantin.com
Et par là : www.association-borderline.com

Motivations

J’aime écrire seule (ça c’est super original) la nuit, lorsque le monde s’est endormi et que je peux me concentrer. L’extérieur n’existe plus. Je peux plonger dans un autre univers… ailleurs. J’écris uniquement lorsque je suis inspirée, sans jamais me fixer d’horaires de travail. Je peux écrire une nuit entière, comme m’arrêter au bout d’une heure. Selon mon envie du moment. J’ai du mal à travailler en équipe, n’étant pas satisfaite si ce n’est pas comme moi je veux. Si ça convient dans l’écriture, cela peut poser des problèmes dans d’autres activités. Intégrer l’Académie me permettrait de découvrir une autre façon de travailler. Avec des contraintes d’horaires, de délais. D’être inspirée par l’extérieur, et ceux qui m’entourent. Et peut-être me surprendre moi-même à trouver bien plus d’idées et d’exaltation qu’en restant dans ma bulle. Une création commune ne peut être qu’enrichissante. Tant sur le plan créatif qu’humain. Echanger nos points de vue, partager nos ressentis, mêler nos styles, assembler nos personnalités, fusionner nos imaginaires… Réunir nos expériences pour un roman à quarante mains est original et j’aimerai être deux d’entre elles.

Photo(s)


Vidéo(s)

Extraits de... "Fallait pas qu’il revienne" de Léna Constantin

"Extraits de..." est une web-émission littéraire qui a pour but de faire découvrir les nouveaux auteurs, en lisant un extrait de leur livre.

Pour cette huitième émission, je vous propose de découvrir Léna Constantin (Enfin moi quoi ! Je m’étais oubliée...), et mon premier roman (Et deuxième livre) : "Fallait pas qu’il revienne".

Crédits : Borderline95150

Publiée le 27 mars 2014

Livre(s)

Antisociale Anticonformiste Anarchiste, Pas vous ?
0 vote
Léna Constantin
Catégorie /
Autres
Rendez-vous Gare du Nord
0 vote
Léna Constantin
Catégorie /
Biographie, Autobiographie, Témoignage
Fallait pas qu’il revienne
0 vote
Léna Constantin
Catégorie /
Roman

Mes défis