4014 votes historiques

12 votes
Âge : 50 ans
Situation : Marié(e)
Profession : Conceptrice-rédactrice

Centres d'intérêts

Cinéma, séries, écriture, lecture, cuisine, psychanalyse, politique, les gensses …

Loisirs

Cinéma, séries, lecture, pilates, cuisine, natation, vélo (très léger !), me faire les ongles particulièrement ceux des pieds, aider mes enfants à grandir à peu près droit et plein d'autres choses …

Dernières lectures

"Ce genre de choses" de Jean Rochefort ; "La Bâtarde" de Violette Leduc ; "Le Rapport de Brodeck" de Philippe Claudel ; Liste non exhaustive (évidemment !)

Divers

et surtout d'été.

Biographie

Bonjour (oui, j’ai été bien élevée… enfin, je crois), je vous épargnerai mes nom, prénom, âge et autres mensurations puisque vous qui lisez ces lignes n’êtes intéressés que par les Lettres …
Alors voilà : j’ai toujours aimé les histoires. Les écouter tout d’abord, lues par mes parents (profs - eh voui) puis en inventer et les écrire.
Après avoir redoublé trois fois (qui dit mieux ?), j’ai fait des études de Lettres Modernes, puis j’ai quitté ma famille pour rejoindre une amie à Paris et effectuer un stage chez Gallimard. Quelques mois après, je suis devenue la première stagiaire de la boite de production de JL Delarue (RIP). Au bout de quelques semaines, il me gardait comme journaliste (nom pompeux pour dire que j’enquêtais pour trouver des gens qui acceptent de venir témoigner). Sept ans dans la production télévisuelle plus tard, je rencontre celui qui va devenir mon mari (ce chanceux !) et je quitte Paris et sa frénésie pour m’installer dans les Pyrénées-Orientales. Nous nous aimons et donnons naissance à deux enfants. J’ai travaillé huit ans dans un Cabinet politique départemental où j’ai beaucoup écrit et aujourd’hui, j’exerce la profession de conceptrice-rédactrice dans une agence de publicité.
Côté écriture, au-delà de tout ce que j’ai pu produire dans mes différentes activités professionnelles, je noircis régulièrement des feuilles ainsi que des pages d’écran d’ordinateur … En 1998 et 1999, je publie deux livres pour enfants (9/12 ans) chez Gallimard Jeunesse (Folio). Et cette année, seize ans plus tard, j’en publie un autre pour les tout petits (2/5 ans) aux Éditions Gründ (sortie oct. 2014) avec une amie illustratrice.

Motivations

L'ensemble de mon entourage sait que j'écris et que j'aime ça. Un copain qui furète régulièrement sur le Web a trouvé un article sur l'Académie Balzac. Ni une ni deux, il a publié le lien sur mon mur facebook. J'ai regardé et cela m'a amusée. Certes, je ne suis pas une grande admiratrice de la télé-réalité - loin de là - mais l'idée de pouvoir sauter à pied joint dans le roman de Tonino Benacquista - Saga - me ravit. J'aime le travail collectif, qui n'est pas vraiment compatible - à priori - avec l'écriture de livre. Participer à l'Académie Balzac serait donc une expérience à bien des égards. Se confronter à d'autres, partager des points de vue, s'engueuler, rire, sentir son cerveau en ébullition, écrire … En un mot comme en mille, je dis "OUI" ! Certain(e)s se diront peut-être que je n'ai à ce jour publié que des romans ou textes pour les enfants … J'avoue que le "que" me gêne, et pas qu'un peu. La littérature Jeunesse est remplie de délicieuses choses, souvent d'une bien plus grande qualité que la littérature dite "adulte". J'aime écrire pour les enfants. Ils sont exigeants et peuvent arrêter net de lire un livre qui ne leur plaît pas. Si je souhaite participer à L'Académie Balzac, c'est aussi pour apporter mon savoir-faire et donc une forme d'exigence dans l'écriture. Et pour montrer aussi qu'un auteur Jeunesse est un auteur à part entière, capable d'écrire aussi pour les grandes personnes.

Mes défis