Hadrien Spitz


2 votes historiques

5 votes
Âge : 61 ans
Situation : Pacsé(e)
Localisation : Vauchelles (60) , France
Profession : auteur compositeur

Centres d'intérêts

Philosophie, métaphysique, sciences, les civilisations antiques, la musique sacrée, le yoga

Loisirs

Natation, cinéma, lecture, peinture, compositions musicales

Dernières lectures

Le Monde d'hier de Stefan Zweig Les Grands Initiés de Edouard Schuré La vie ne suffit pas de Jean d'Ormesson

Divers

Le Requiem de Mozart et celui de Fauré Le Baiser de Rodin Les Mémoires d'Hadrien de Yourcenar Le ciel de Rome et la rue Mouffetard à Paris

Biographie

22/04/1958 : Naissance aux Perreux (94). Parents ouvriers d’obédience communiste, employés tous deux aux NMPP, La Presse.
Enfance choyée malgré les disputes incessantes souvent violentes de deux parents que tout oppose.
1965 : Divorce tumultueux des parents.
1966 à 1972 : Placement par la mère chez diverses nourrices. Transition dans La Sarthe, l’Aube, Le Loiret, La Vienne. Se réfugie dans les livres, surtout ceux traitant de philosophie, de métaphysique, d’Histoire Antique, de poésies. Très bon élève malgré les changements fréquents d’école. Premier prix de dessin du Gâtinais.
1972 : Naissance d’un demi-frère, l’occasion de retourner chez sa mère à Gonesse. Prise de conscience de son inclination homosexuelle qu’il réprouve telle une damnation.
1974 : Excellent résultat en classe. Obtient le BEPC.
Novembre 1975 : Suicide par pendaison de son beau-père.
8/05/1976 : Epouse Dominique Dupont, une manière expéditive pour pense t-il se guérir de ses affreux penchants. S’adonne au piano.
1975 à 1978 : Employé dans une compagnie d’assurances à Paris. Très apprécié par ses collègues pour son travail et son assiduité. Découvre le Gay Paris.
2/03/1978 : Naissance de Nathalie Spitz à Juvisy (Essonne). Premières aventures homosexuelles.
1981 : Divorce. La garde de Nathalie sera confiée à la mère. Compose et écrit ses premières chansons. Se produit régulièrement au Liberty’s, une discothèque de Saint germain des Prés. Fréquente le Show-Biz, le Jardin du Louvre. Rupture avec la famille à cause de son orientation homosexuelle. Découvre le Requiem de Mozart et par la suite se passionne pour la musique sacrée en général.
1986 : Admis à La Sacem sous le pseudonyme d’Hadrien Spitz, prénom emprunté au fameux empereur romain découvert par la lecture des Mémoires d’Hadrien de Yourcenar. Chef d’oeuvre absolu qui le suivra partout. Découvre et s’initie au Bouddhisme avec lequel il se heurte sur certains points. Contacts fréquents et redoutés avec L’Invisible.
1989 à 1992 : Nombreux galas en première partie d’Hervé Vilard, Provence, Côte d’Azur, Belgique. Plusieurs séjours en hôpital psychiatrique.
1992 à 1997 : Nombreux voyages à l’étranger en tant qu’accompagnateur d’Hervé Vilard. S’installe au Chili. Se produit dans divers cabarets de Santiago et de Valparaiso.
1997 : Retour définitif en France. Abandonne la scène, déçu par la superficialité et le désoeuvrement du Milieu... Participe à l’album d’Hervé Vilard intitulé "Simplement". Réconciliation avec la famille.
1998 : S’installe dans une petite maison de l’Oise avec Jean Louis Marlière. Début d’une longue psychothérapie. Continue de composer et se prend à la peinture.
23/12/2007 : Se pacse avec Jean Louis Marlière.
2007 à 2012 : Ecrit l’autobiographie de sa jeunesse. Expose une dizaine de toiles d’inspiration religieuse au Théâtre du Chevalet à Noyon (Oise).
2012 à 2013 : Ecrit un recueil de poésies intitulé "Lbellunes".
2013 : Nouvelles chansons pour Hervé Vilard. Le recueil "Libellunes" est retenu par les Editions du Net. L’analyse porte ses fruits.

Motivations

Si comme le soulignait Rabelais, le rire est le propre de l'homme, la métaphysique devrait l'être tout autant, voire plus. D'ailleurs le rire n'est-il pas déjà un acte métaphysique? Mon expérience souvent pénible de l'existence et de la tragédie humaine m'a très tôt bousculé, me confrontant irrémédiablement aux questions essentielles qui se devraient d'accaparer le moindre être humain. Cet être conscient, et conscient d'être conscient. C'est par l'observation directe de La Nature et l'apprentissage des 15 lois universelles et immuables qui structurent l'Univers tel que nous le connaissons, qu'une sorte d'illumination transcendante m'a porté à considérer, sous les apparences trompeuses du Monde, l'évidence d'un acte créateur d'une prodigieuse complexité et donc d'entériner le postulat absolu de l'existence d'un génial architecte, autant mathématicien qu'artiste, hors de notre porté humaine, mais bien à l'oeuvre dans tout ce qui nous entoure. C'est ce que je tente et voudrait faire connaitre au travers de mes écrits et de ma poésie, de faire prendre conscience au plus grand nombre. Loin d'être absurde, le Monde dans lequel nous évoluons, possède ses lois intrinsèques. Le moindre effet découle d'une cause et vice versa, entrainant derrière eux des myriades de conséquences. Même la souffrance est de ce fait explicable, selon la loi irrémédiable du karma. Dieu n'est pas sadique, c'est nous qui le sommes. Que ce soit envers nos congénères ou envers la gent animal, le mal que nous faisons endurer se retournera contre nous comme un boomerang, et il nous faudra en payer le prix. Voilà l'avertissement de jésus enfin dévoilé: si tu tues par l'épée, tu mourras par l'épée. Dieu ne saurait en rien tenu responsable de nos actes, ceux-ci ne peuvent que nous éloigner de Lui. Voila le témoignage que je voudrai laisser derrière moi et au-delà du Monde cynique dans lequel sciemment nous nous embourbons, donner un soupçon d'espoir à ceux qui par ignorance n'en n'ont plus et qui en se raccrochant à des dogmes obsolètes et dangereux, mettent en péril notre planète et l'espérance de retrouver nos paradis perdus...

Photo(s)


Livre(s)

Libellunes
2 votes
Hadrien Spitz
Catégorie /
Autres

Mes défis